Tout sur la fertilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout sur la fertilité

Message  SFM Samirays le Jeu 26 Jan - 21:21

Superwomen de la fertilité !

Jusqu'alors, on considérait que les femmes étaient fertiles entre le dixième et le dix-septième jour du cycle menstruel. Des études viennent d'apporter la preuve qu'elles sont capables d’être enceintes à tout moment ou presque !

Publicité

La bonne vieille méthode Ogino, on s'en méfie comme de la peste. Comme contraception efficace, il y a mieux : on ne compte plus le nombre de "bébés Ogino", nés de cette fameuse méthode contraceptive. Une récente étude publiée dans le British Medical Journal vient d'apporter la preuve de la super fertilité des femmes.

Des superwomen ?

Des scientifiques ont étudié la fertilité de 213 femmes américaines, en pleine forme et en pleine force de l'âge pour faire un bébé. Loin d'être des superwomen, ces femmes sont simplement âgées de 25 à 35 ans. A cet âge, leurs cycles menstruels sont réguliers et leur fertilité est à son apogée. Ces chercheurs ont dosé quotidiennement les hormones relatives à l'ovulation que leurs urines contenaient, durant 700 cycles menstruels consécutifs. Du sérieux ! "La période de fertilité durant le cycle menstruel est totalement imprévisible, même si les femmes sont réglées comme des horloges, attestent ces chercheurs, forts de leurs résultats. Les couples qui désirent un enfant ne doivent pas se contenter de choisir la période de l'ovulation pour avoir des rapports sexuels. Ils doivent impérativement faire l'amour deux ou trois fois par semaine durant tout le mois".

Une contraception à fuir !

A l'adolescence ou à l'approche de la ménopause, en l'absence de cycles réguliers, cette période de fertilité féminine est encore plus fluctuante. D'où l'importance d'une contraception efficace. Baser sa contraception sur la prise régulière de sa température est donc une méthode très risquée. Ces recherches ont ainsi mis en évidence qu'une femme peut se retrouver enceinte à tout moment du cycle, même le jour présumé de ses règles.

Comptant comme premier jour du cycle celui du début des règles, ces chercheurs ont établi les statistiques suivantes :

2 % des femmes sont fertiles dès le quatrième jour du cycle ;
17 % le sont dès le septième jour ;
70 % avant le dixième et après le dix-septième ;
et 4 à 6 % des femmes sont même fertiles plus de 28 jours après le début du cycle !
Si vous ne voulez pas d'enfant, il est donc impératif d'opter pour contraception efficace : pilule ou stérilet. A contrario, si vous désirez un bébé, faites l'amour le plus souvent possible.1 couple sur 7 consulte pour des problèmes d'infertilité et 1 sur 10 suit un traitement pour y remédier. Parmi les facteurs de risque de stérilité identifiés, les facteurs environnementaux sont les seuls sur lesquels il est peut-être possible d'agir.

L'infertilité n'est pas qu'un problème féminin

Pas toujours facile, de nos jours, de réunir toutes les conditions pour bien accueillir un enfant. Des études de plus en plus longues, l'obtention d'un premier emploi de plus en plus difficile, des ressources insuffisantes… et le prince charmant qui se fait désirer ! Résultat, l'âge auquel les femmes conçoivent leur premier enfant est de plus en plus tardif, atteignant en 2009 29,7 ans contre 24 ans vers 1970. Or, la probabilité d'avoir un enfant est naturellement assez faible (20 à 25 % par cycle à 25 ans), et surtout elle diminue considérablement avec l'âge (12 % à 35 ans, 6 % à 40 ans). Si elles sont plus concernées par l'horloge biologique, les femmes ne sont toutefois pas les seules responsables de cette baisse de la fertilité. Les hommes aussi sont victimes du temps qui passe, avec un sperme de moins en moins riche en spermatozoïdes. Selon des données de l'Agence de la biomédecine, ils ne sont plus que 58 % à concevoir un enfant dans les six mois lorsqu'ils ont plus de 35 ans, contre 78 % lorsqu'ils ont moins de 25 ans. "L'infertilité n'est pas qu'un problème féminin. Dans 20 % des cas, l'étiologie est exclusivement masculine, dans 30 % des cas elle est exclusivement féminine et dans 40 % des cas elle concerne le couple", précise le Dr Isnard.

Il faut savoir que la mobilité des spermatozoïdes augmente avec le rythme des éjaculations et décroît en cas d'abstinence supérieure à cinq jours. Pour optimiser les chances de succès, les spécialistes recommandent d'avoir des rapports sexuels tous les 2 jours à partir du 5ème jour avant la date d'ovulation et jusqu'à deux jours après celle-ci. S'ils fixent à 2 ans le délai à partir duquel celui-ci est considéré comme pathologique, les spécialistes encouragent néanmoins les couples à ne pas attendre autant et à consulter après 1 an d'essais infructueux pour les femmes de moins de 35 ans, et au bout de 6 à 8 mois pour celles de plus de 35 ans.

Les causes environnementales de l'infertilité

Élément essentiel dans la capacité de reproduction, l'âge n'est cependant pas le seul à jouer un rôle, explique le Dr Benahmed. "L'explication environnementale de l'infertilité devient de plus en plus une réalité. C'est très probablement ce que nous mangeons, ce que nous buvons, ce que nous respirons, qui est à l'origine d'un grand nombre d'infertilités". On sait désormais que le tabac, l'alcool, le surpoids ou, au contraire, l'insuffisance pondérale, le stress et la pollution exercent une influence négative sur la fertilité, en générant des radicaux libres qui nuisent au bon fonctionnement de l'appareil reproducteur. Et contrairement à l'âge et aux maladies contre lesquels on peut difficilement agir, les facteurs environnementaux "sont les seuls sur lesquels on peut peut-être jouer".

Chez la femme, les radicaux libres agiraient à toutes les étapes de la reproduction, de la maturation ovocytaire à l'implantation de l'embryon, en passant par la fécondation et le développement embryonnaire. Chez l'homme, "on pense qu'ils interviennent via des mécanismes épigénétiques. Les facteurs environnementaux ne modifient pas la séquence des gènes mais leur mode d'expression. Les protéines commandées par les gènes sont modifiées, ce qui aboutit à l'infertilité", explique le Dr Benahmed.

"Dans le domaine de la procréation, c'est un nouveau chapitre qui s'ouvre, celui de la périconception, salue le Dr Isnard. On se dit de plus en plus qu'il y a des choses à faire avant pour améliorer l'état de santé général d'une femme, à la fois pour sa fertilité et pour le futur bébé. Cela peut passer, entre autres, par des compléments alimentaires".

SFM Samirays
Admin

Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Localisation : Algérie

Voir le profil de l'utilisateur http://paroles-sages-femmes.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur la fertilité

Message  mimistephmalicialucinda le Jeu 26 Jan - 21:49

je trouve que ces tres interessant merci bcp
Very Happy

mimistephmalicialucinda

Messages : 1
Date d'inscription : 26/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum