LES AUTRES METHODES HORMONALES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES AUTRES METHODES HORMONALES

Message  SFM Samirays le Mar 7 Fév - 14:50

LES AUTRES METHODES HORMONALES
UNE ALTERNATIVE A LA PRISE QUOTIDIENNE
L'anneau contraceptif Le patch L'implant S.I.U hormonal Progestatif injectable
L'ANNEAU CONTRACEPTIF "NUVARING" :

Qu'est-ce que c'est ?

- L'anneau NUVARING (diamètre = 54 mm et section = 4 mm) délivre une association oestro-progestative de troisième génération, comme une pilule à 15 microgrammes.

Par jour :
--- Ethinylestradiol = 15 microgrammes
--- Etonogestrel = 120 microgrammes


Comment agit-il ?

- Il agit comme la pilule, en bloquant l'ovulation et en modifiant la glaire cervicale.

- Ne protège pas des IST.
Mode d'emploi :

- Utiliser un anneau par cycle
- 3 semaines avec anneau
- 1 semaine sans anneau

Les règles auront lieu pendant la semaine sans anneau, comme avec la pilule.

L'insertion et le retrait sont simples.

L'efficacité :

- Comme la pilule oestro-progestative, il est quasiment efficace à 100% (99,35%)
à condition d’être bien utilisé et sans oublis.
Efficace dès la pose du 1er anneau et aussi pendant la semaine d’arrêt.

- en cas d'expulsion ou de retrait volontaire de l'anneau au-delà de 3 heures : se conformer aux recommandations des oublis de pilule.

- en cas d'oubli de changement d'anneau : il est efficace encore 7 jours. Au-delà, se référer aux recommandations des oublis de pilule.

- en cas d'oubli de remettre un nouvel anneau au-delà de 7 jours : se référer aux recommandations des oublis de pilule.
Les avantages:

Mise en place et retrait facile
Meilleure observance qu’avec la pilule
Moins de risques d’oublis
Comme la pilule :
très bien toléré, réversible dès l’arrêt, permet d’avoir des cycles réguliers,
les règles étant déclenchées par le retrait de l’anneau.
Les règles sont moins abondantes, moins longues et moins douloureuses.

Les inconvénients :

Comme pour toute contraception hormonale, on peut observer :
- des nausées,
- des céphalées,
- une prise de poids,
- de la tension mammaire

Les contre-indications :

Comme la pilule oestro-progestative :
- hypercholestérolémie (trop de cholestérol dans le sang)
- hypertension
- antécédent d'accident thrombo-embolique
- certains cancers
- le tabagisme associé à l'âge (chez les femmes de plus de 35 ans).

EN CAS DE CONTRE-INDICATIONS IL EXISTE UN TRAITEMENT CONTRACEPTIF A BASE DE PROGESTATIF SEUL OU BIEN ON PEUT ENVISAGER UNE CONTRACEPTION PAR DISPOSITIF INTRA UTERIN.

Comment l'obtenir ?

- Sur prescription médicale en pharmacie.


LE PATCH "EVRA":

Qu'est ce que c'est ?

- C'est un patch de 20 cm2, de couleur chair, qui délivre une association oestro-progestative de troisième génération, comme une pilule à 20 microgrammes.

Par jour :
--- Ethinylestradiol = 20 microgrammes
--- Norelgestromine = 150 microgrammes

Comment agit-il ?

- Il agit comme la pilule, en bloquant l'ovulation et en modifiant la glaire cervicale.

- Ne protège pas des IST.

Mode d'emploi :

- Utiliser un patch par semaine pendant 3 semaines
- Arrêt d'une semaine (comme avec la pilule : règles arrivent pendant la semaine sans patch).

Les 4 sites d'application possibles sont :
- le bras (face extérieure)
- l'abdomen
- le torse (partie supérieure)
- les fesses

ATTENTION : NE PAS APPLIQUER SUR LES SEINS:

L'efficacité :

- Comme la pilule oestro-progestative, il est quasiment efficace à 100% (99,29%),
à condition d’être bien utilisé et sans oublis.
- Efficace dès la pose du 1er patch et aussi pendant la semaine d’arrêt.

- En cas de décollement : il est efficace encore 24 heures. Au-delà, suivre les recommandations des oublis de pilule.

- En cas d'oubli de changement de patch : il est efficace encore 48 heures. Au-delà, suivre les recommandations des oublis de pilule.

- En cas d'oubli de remettre un nouveau patch au-delà des 7 jours d'arrêt : se référer aux recommandations sur les oublis de pilule.

Les avantages :

- Meilleure observance qu’avec la pilule
- Moins de risques d’oublis
- Comme la pilule : il est très bien toléré, réversible dès l’arrêt, il permet d’avoir des cycles réguliers (les règles étant déclenchées par le retrait du patch)
- Les règles sont moins abondantes, moins longues et moins douloureuses.
Les inconvénients :

- Il est visible
- Décollement dans 2 à 3% des cas.
Comme pour toute contraception hormonale on peut observer :
- Des céphalées,
- Des nausées,
- Une prise de poids,
- Une tension mammaire
Les contre-indications :

Comme la pilule oestro-progestative :
- hypercholestérolémie (trop de cholestérol dans le sang)
- hypertension
- antécédent d'accident thrombo-embolique
- certains cancers
- le tabagisme associé à l'âge (chez les femmes de plus de 35 ans).

EN CAS DE CONTRE-INDICATIONS, IL EXISTE UN TRAITEMENT CONTRACEPTIF A BASE DE PROGESTATIF SEUL OU BIEN ON PEUT ENVISAGER UNE CONTRACEPTION PAR DISPOSITIF INTRA UTERIN.
Comment l'obtenir ?

- Sur prescription médicale en pharmacie.


L'IMPLANT "IMPLANON" :

Qu'est-ce que c'est ?

- C'est un implant sous-cutané (sous la peau) composé d'un bâtonnet cylindrique de 4 cm de long et 2 mm de large, qui délivre en continu de faibles doses d'un progestatif de synthèse de 3ème génération : l'étonogestrel.

Comment agit-il ?

- Il agit en empêchant l'ovulation et en modifiant la glaire cervicale.

- Ne protège pas des IST.

Mode d'emploi :

- L'implant se met sous la peau de la face interne du bras, à l'aide d'un applicateur stérile à usage unique après une anesthésie locale (petite injection de lidocaïne ou application de crème)

- Il se retire aussi après une anesthésie locale, à l'aide d'une petite incision de 2 mm, avec une pince

- La pose et le retrait sont simples et rapides, environ 1 minute 30 pour la pose et 3 minutes 30 pour le retrait

- Il est mis en place pour 3 ans maximum par le médecin pendant une consultation.

L'efficacité :

- Il est efficace dès le lendemain de la pose, s'il a été posé entre le premier et le cinquième jour des règles, ou en relais d'une autre contraception hormonale.

Les avantages :

- Il n'y pas de problème d'observance : il n'y a pas de risque d'oubli.

- L'implant est bien toléré.

- C'est un progestatif seul, donc il convient à beaucoup de femmes, en particulier en cas de contre-indication aux oestro-progestatifs.

- Il est réversible dès le retrait.



Les inconvénients :

- Il peut y avoir des saignements en dehors des règles dans 27 % des cas

- Il peut y avoir une absence totale de règles dans 19 % des cas (mais l'efficacité de l'implant est de 100%) ; aucun danger pour la santé ni pour la fertilité, ça peut être aussi un avantage (confort).

- Il peut y avoir des saignements prolongés dans 15 % des cas, ce qui peut être un motif de retrait

- Il reste une petite cicatrice de 2 mm après le retrait.

Les contre-indications :

- thrombose évolutive
- affection hépatique sévère.

LE S.I.U HORMONAL "MIRENA" :

Qu'est-ce que c'est ?

- C'est un Système Intra-Utérin hormonal contenant un réservoir de 52 mg de lévonorgestrel, sur un support en forme de "T"


Comment agit-il ?

- Le lévonorgestrel exerce un effet contraceptif à 3 niveaux :
1 - il ralentit l'épaississement de l'endomètre
2 - il épaissit la glaire cervicale empêchant le passage des spermatozoides
3 - il prévient l'ovulation (libération de l'ovule) chez certaines femmes.

- Ne protège pas des IST.

Mode d'emploi :

Il est mis en place pour 5 ans par le médecin, pendant une consultation.

L'efficacité :

- Son efficacité contraceptive est comparable à celle des pilules oestroprogestatives et se manifeste dès l'insertion et pendant 5 ans. Cet effet est rapidement réversible dès le retrait.

Les avantages :

- Les règles :
La plupart des femmes ont des petits saignements en dehors de la période de règles les 3 à 6 premiers mois.
En général, le volume et la durée des règles diminuent au cours du temps.
Un an après l'insertion, une femme sur cinq n'a plus de règles. Ceci est un phénomène normal lié à l'action locale du lévonogestrel sur l'endomètre et sans danger pour la santé ; réversible dès le retrait.

Les inconvénients :

Des effets indésirables peuvent survenir au cours des premiers mois et disparaissent dans la majorité des cas : problèmes menstruels, douleurs abdominales, acné ou autres problèmes cutanés, douleurs dorsales, mastodynies, céphalées, dépression, nausées, oedème.



Les contre-indications :

- infections génitales
- affection hépatique aiguë
- thrombophlébite évolutive ou thrombo-embolie..

LE PROGESTATIF INJECTABLE :

Qu'est-ce que c'est ?

- C'est une injection en intra-musculaire qui délivre un progestatif de synthèse (Medroxyprogestérone - MPA) en continu, pendant trois mois.

Comment agit-il ?

- Il agit en empêchant l'ovulation, en modifiant la glaire cervicale, en modifiant l'endomètre.


Mode d'emploi :

- Une injection en intra-musculaire à faire tous les trois mois (en respectant bien l'intervalle des injections), par un médecin, une sage femme .

L'efficacité :

- Elle est de 99% si les injections sont bien faites tous les trois mois.


Les avantages :

- C'est une contraception pour trois mois : pas de risque d'oubli.

Les inconvénients :

- Ce sont les mêmes que pour l'implant, essentiellement les troubles des règles : absence de règles, règles irrégulières, saignements en dehors des règles.

- Comme avec toute contraception hormonale, on peut observer : acné, céphalées, prise de poids, tension mammaire or, une fois injecté, il faut attendre que son effet cesse.

Les contre-indications :

- Antécédent thrombo-embolique,
- hypertension artérielle,
- diabète,
- obésité,
- affection hépatique.



SFM Samirays
Admin

Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Localisation : Algérie

Voir le profil de l'utilisateur http://paroles-sages-femmes.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum