POUR PRÉVENIR LE CANCER DU COL DE L'UTÉRUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

POUR PRÉVENIR LE CANCER DU COL DE L'UTÉRUS

Message  SFM Samirays le Ven 2 Mar - 1:39

POUR PRÉVENIR LE CANCER DU COL DE L'UTÉRUS : FAITES RÉGULIÈREMENT UN FROTTIS POUR DÉPISTER UN PAPILLOMAVIRUS !

Le cancer du col de l'utérus est une maladie qui tue encore aujourd'hui 1.000 Françaises chaque année. Il est dû à des virus appartenant à la grande famille des Papillomavirus. Mais les lésions précancéreuses peuvent être dépistées grâce au frottis.
Le frottis permet de prévenir le cancer du col de l'utérus
Cancer du col de l'utérus : quels sont les Papillomavirus les plus dangereux ?
Papillomavirus : comment se transmettent-ils exactement ?
Quel est ce vaccin contre le cancer du col de l'utérus ?
Le frottis permet de prévenir le cancer du col de l'utérus
Pour prévenir le cancer du col de l'utérus, les frottis de dépistage sont très efficaces mais toutes les femmes ne font pas de frottis.
Pourtant, ils servent à alerter d'une lésion créée par le Papillomavirus, avant que celle-ci devienne cancéreuse.
Une fois détectée, la lésion bénigne est traitée par des moyens simples, comme le laser ou moins simples, comme la conisation (intervention chirurgicale), des techniques qui permettent aux femmes de continuer à avoir des bébés, des rapports sexuels, une vie tout à fait normale.
Ce n'est pas le cas chez les femmes qui ne pratiquent pas de frottis. Comme les lésions ne se manifestent par aucun symptôme, elles évoluent progressivement, en silence, vers des lésions précancéreuses avant de donner un cancer du col de l'utérus.
Ce type de cancer concerne des femmes encore jeunes, souvent autour de la quarantaine, alors que les lésions précancéreuses sont majoritairement décelées chez des jeunes femmes de 20 à 30, voire 35 ans.
Cancer du col de l'utérus : quels sont les Papillomavirus les plus dangereux ?
Les Papillomavirus représentent une grande famille de virus, dont 40 ont une prédilection pour la sphère génitale. Certains ne donneront jamais de cancer, d'autres ne sont pas capables d'induire des cancers, comme le 6 et le 11, mais sont responsables de condylomes (des verrues génitales bénignes, mais difficiles à traiter et douloureuses). Et enfin, deux virus sont impliqués dans 70% (voire plus) des cancers du col de l'utérus, les 16 et 18. Le pourcentage restant impliquent d'autres virus moins fréquents (31 et 45…).
Papillomavirus : comment se transmettent-ils exactement ?
70% des femmes rencontreront un Papillomavirus au cours de leur vie.
La contamination est sexuelle. Le virus n'est pas transmis par le sperme ou le sang, mais de peau à peau. Par exemple, un homme qui met un préservatif, ne recouvre pas totalement sa peau et peut alors contaminer sa partenaire. Ainsi, l'immense majorité des femmes font connaissance avec ces virus dès le début de leur vie sexuelle. Mais le virus est expulsé par des anticorps très efficaces. Ces femmes ont donc abrité un temps un Papillomavirus mais l'ont ensuite éliminé de façon définitive. Aucun symptôme ne s'est manifesté et personne ne sait que ces femmes ont été contaminées par un Papillomavirus.
En revanche, 20% des femmes vont développer une immunité insuffisante. Le virus va alors s'installer et coloniser progressivement le col de l'utérus, de telle manière qu'il va changer les propriétés des cellules composant cette muqueuse. Et au fil des ans, le col va devenir cancéreux, si les virus en cause sont les 16 et 18, comme c'est le cas le plus fréquent.

Quel est ce vaccin contre le cancer du col de l'utérus ?

Sachant que 70% (voire plus - à confirmer) des cas de cancer du col sont dus aux virus 16 et 18, l'industrie pharmaceutique s'est mise à la recherche d'un vaccin. Techniquement, sa mise au point a été plus facile que pour le sida ou l'hépatite B par exemple.

Deux laboratoires sont en concurrence. Sanofi Pasteur Aventis a mis au point un vaccin, le Gardasil®. Il s'agit d'un vaccin quadrivalent qui protège contre 4 virus : le 16 et le 18 (le cancer), le 6 et le 11 (les verrues). Le vaccin des laboratoires GSK (Cervarix®) est bivalent, contre les virus 16 et 18. Ils sont recommandés aux jeunes filles avant leurs premiers rapports, ou dans la première année suivant les premiers sexuels.

Leur tolérance et leur efficacité sont excellentes. Quant aux effets secondaires, ils sont modestes.

SFM Samirays
Admin

Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Localisation : Algérie

Voir le profil de l'utilisateur http://paroles-sages-femmes.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR PRÉVENIR LE CANCER DU COL DE L'UTÉRUS

Message  Batoul le Sam 17 Mar - 22:49

Un frottis,examen indolore et banal, permet de diagnostiquer le cancer avant qu'il ne devienne invasif
Maintenant les femmes deviennent plus conscientes,elles se présentent sérieusement à leurs examens de frottis

Le vaccin anti-HPV ne remplace en aucune façon le dépistage du cancer du col.
il n'est pas encore disponible enAlgerie,n'est ce pas SFMSamirays !




avatar
Batoul

Messages : 6
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 54
Localisation : Alger

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re...

Message  SFM Samirays le Lun 19 Mar - 23:41

[quote="Batoul"]Un frottis,examen indolore et banal, permet de diagnostiquer le cancer avant qu'il ne devienne invasif
Maintenant les femmes deviennent plus conscientes,elles se présentent sérieusement à leurs examens de frottis

Le vaccin anti-HPV ne remplace en aucune façon le dépistage du cancer du col.
il n'est pas encore disponible enAlgerie,n'est ce pas SFMSamirays !

Entièrement d'accord ma chère!

SFM Samirays
Admin

Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Localisation : Algérie

Voir le profil de l'utilisateur http://paroles-sages-femmes.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUR PRÉVENIR LE CANCER DU COL DE L'UTÉRUS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum