une vaginite c'est quoi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

une vaginite c'est quoi?

Message  SFM Samirays le Ven 2 Mar - 0:28

PERTES BLANCHES : ET SI C'ÉTAIT UNE VAGINITE ?

Une vaginite désigne une inflammation du vagin qui peut avoir différentes origines : bactérienne, mycosique, virale, hormonale, etc. En revanche, les symptômes sont comparables, à commencer par des pertes blanches ou « leucorrhées », des démangeaisons, des douleurs lors des mictions et des rapports sexuels.

Les origines d’une vaginite sont multiples
Quels sont les symptômes d’une vaginite ?
Une vaginite, c’est grave docteur ?
Comment éviter les vaginites ?
Les origines d’une vaginite sont multiples

Les vaginites les plus fréquentes sont liées à une infection bactérienne ou à Chlamydia, venant perturber l’équilibre de la flore vaginale, ou à une levure comme Candida albicans.

Les variations de pH du milieu vaginal peuvent aussi déséquilibrer la flore vaginale et favoriser une inflammation, comme des variations de glucose (d’où un risque accru de vaginite chez les femmes diabétiques), de glycogène, d’anticorps, etc.

Les changements hormonaux sont également susceptibles de modifier le milieu vaginal :

a grossesse (les femmes enceintes ont un risque plus élevé de vaginites à levures),
la ménopause (la sècheresse vaginale, liée à la baisse des estrogènes, fragilise la muqueuse vaginale),
la pilule contraceptive,
l'ablation des ovaires, etc.
Certains gestes d’hygiène intime peuvent également provoquer une vaginite car ils modifient le milieu vaginal : déodorants vaginaux, savons parfumés, certains spermicides, lavements vaginaux, etc.

D’une manière générale, tout ce qui peut provoquer localement une irritation peut déclencher une inflammation.

Le parasite à l’origine d’une trichomonase, une infection sexuellement transmissible (tout comme l’infection à Chlamydia) est une cause de vaginite, mais aussi le virus de l’herpès et le papillomavirus.

Quels sont les symptômes d’une vaginite ?

Les vaginites entraînent des pertes vaginales, des démangeaisons et des douleurs dans le vagin et souvent aussi au niveau de la vulve. Des irritations ou des brûlures surviennent lors des mictions et des rapports sexuels. Une rougeur et un gonflement de la vulve sont également repérables. Dans de rares cas, un saignement léger peut se produire.

Concernant les pertes vaginales, également dénommées pertes blanches ou leucorrhées, elles peuvent prendre différents aspects selon l’origine de l’infection :

En cas de vaginite bactérienne par exemple, les pertes vaginales ont une couleur gris-blanc et une odeur de poisson. Cette odeur est exacerbée après les rapports sexuels.

Des pertes très blanches ou ayant l’aspect du lait caillé, témoignent plutôt d’une infection par des champignons (mycoses), mais elles peuvent aussi être aqueuses et sans odeur.

En cas de trichomonase, les pertes vaginales ont une couleur jaune vert, une consistance mousseuse et une odeur nauséabonde.Les vaginites sont le plus souvent bénignes et sans complications, mais imposent une consultation en gynécologie.

Le traitement de la vaginite est celui de la cause : antifongique contre les vaginites à levures, traitement spécifique de certaines infections sexuellement transmissibles, traitement du partenaire, antibiotiques en cas d’infection bactérienne, etc.

Il convient de respecter scrupuleusement les consignes du médecin : durée du traitement, abstinence sexuelle ou port du préservatif, et de l’avertir rapidement si les symptômes persistent ou réapparaissent.

Comment éviter les vaginites ?

Un certains nombre de vaginites peuvent être évitées en respectant certaines consignes :

Veiller à une bonne hygiène intime, ni trop ni trop peu et de manière non agressive en utilisant un produit doux au pH neutre, et en évitant les antiseptiques et les parfums. Bien rincer et bien sécher la région génitale.

Jamais de lavements vaginaux qui en perturbant la flore vaginale, la fragilisent et favorisent les infections.

Après les toilettes, s’essuyer de l’avant vers l’arrière.

Privilégier les sous-vêtements en coton ou ne favorisant pas la macération, ne pas porter de sous-vêtement pour dormir et éviter les vêtements qui serrent.

Eviter les serviettes hygiéniques, les tampons et les papiers toilettes parfumés.

Limiter les bains chauds, les baignoires d’hydromassages, les jacuzzis…

Eviter les comportements sexuels à risque, utiliser les préservatifs.

Consommer des probiotiques : les lactobacilles présents dans les yaourts contribuent à renforcer la flore vaginale et donc de façon simple à prévenir les vaginites.
Les vaginites sont des inflammations très courantes qui touchent près de 75% des femmes au moins une fois au cours de leur vie. C’est pourquoi les gestes de prévention sont particulièrement utiles à connaître et à mettre en œuvre durant toute la vie. Enfin, aussi bénignes soient certaines vaginites, une consultation chez son médecin est préférable…

SFM Samirays
Admin

Messages : 132
Date d'inscription : 10/04/2011
Localisation : Algérie

Voir le profil de l'utilisateur http://paroles-sages-femmes.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum